Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Admin
Messages : 7
Date d'inscription : 31/12/2016
Voir le profil de l'utilisateurhttp://cedd.forumactif.com

LES PSIS x bla bla bla

le Ven 9 Juin - 23:01
LES PSIS

DESCRIPTION
Êtres reconnus pour leur froideur et leur pragmatisme, les Psis sont sans aucun doute les créatures les plus puissantes du monde tel qu’on le connaît. Autrefois, les Psis étaient reconnus pour leur fragilité face à la folie ; ils comptaient le plus grand nombre de psychopathes et de tueurs en série. Les choses ont changé depuis l’instauration du Protocole Silence.

Aujourd’hui, les Psis sont conditionnés à un très jeune âge pour ne ressentir quoi que ce soit. La logique et l’efficacité guident chacun de leurs gestes, chaque prise de décision. Ils ne mangent que de la nourriture saine qui leur apporte toutes les vitamines et nutriments nécessaires ; ils ne fument pas ; ils ne s’enivrent pas ; ils n’ont plus de relations sexuelles, la procréation étant depuis longtemps possible grâce à la technologie de plus en plus avancée.

Depuis l’arrivée du Protocole Silence, les Psis recherchent plutôt la connaissance, l’avancée technologie, le pouvoir et la richesse. Avec le temps, leur travail acharné et leur grand discernement, ils sont devenue la race la plus avancée et la plus intelligente, se hissant aux postes les plus importants afin de diriger le monde.

Reliés entre eux dès leur naissance grâce au PsiNet, les Psis possèdent tous des pouvoirs télépathiques innés qui font d’eux de féroces adversaires. Cette communion infuse est complétée par une ou plusieurs autres capacités secondaires plus ou moins développées qui font des Psis une race mystérieuse et dangereuse face aux Changelings et aux humains.

HISTOIRE
Personne ne saurait dire quand les Psis sont apparus. Peut-être ont-ils toujours été là, dans l’ombre, attendant le moment propice d’émerger des ténèbres pour asseoir leur pouvoir sur la population. Quoi qu’il en soit, les Psis tels que nous les connaissons sont apparus il y a une centaine d’années.

(voir le 3e roman, l’histoire de ceux qui ont inventé Silence)

MODE DE VIE
Les Psis vivent majoritairement dans des communautés urbaines très fermées et sécurisées. Ils n’acceptent pas d’humains ou de Changelings parmi eux. Les communautés Psis, entourées de murailles hautement surveillées, présentent des maisons sagement alignées près de rues bétonnées, qui se ressemblent toutes, très sobres, parfaitement entretenues. L’intérieur est moderne, sans artifices et peu accueillant. Ils y sont entourés des technologies des plus sophistiquées; des panneaux de communication leur permettant de communiquer avec l’extérieur vocalement et visuellement tout en contrôlant ce qui se trouve à l’intérieur de leurs habitations.

le conditionnement
Il est apparu en même temps que le Protocole Silence. C’est ce qui permet l’existence même de Silence. Depuis 1979, tous les enfants Psis doivent s’y soumettre afin d’éliminer les sentiments et autres déviances qui permettaient l’apparition de la folie chez les représentants de leur race. Aussi, on confie les enfants à de froids éducateurs insensibles à leurs caprices qui les façonnent à devenir des êtres aussi parfaits que leurs parents.

On pourrait aisément comparer le conditionnement des enfants Psis à la façon dont on dresse un animal. Les pleurs, les incartades, les fantaisies, les lubies, tous les comportements qui font des petits Psis des êtres sensibles et influençables, sont punis physiquement et psychologiquement. On inflige aux enfants de la douleur et de la privation jusqu’à ce qu’ils éliminent complètement les sentiments humains. Bien entendu, ils ont toujours la capacité de ressentir les émotions, mais avec le temps, instinctivement, les Psis viennent à ressentir un mal viscéral chaque fois qu’ils présentent un comportement déviant. Le conditionnement créé des boucliers mentaux qui permettent aux Psis de se protéger des influences extérieures. Toute incartade au conditionnement créé des failles dans leurs boucliers qu’ils sont formés pour réparer sous crainte de se briser.

Les Psis sont convaincus que la déviance peut les amener à la folie ou même à la destruction. Ceux qui ne suivent pas leur conditionnement sont amenés en rééducation ou on les réduit à l’état de robots qui ne peuvent plus penser d’eux-mêmes.

l’union
Les Psis ne connaissent ni l’attirance physique ni l’amour. La mariage n’est donc pas commun chez eux qui choisissent plutôt de vivre seuls. La plupart du temps, les unions sont contractées comme des alliances, ou bien en fonction des avantages sociaux et financiers qu’ils peuvent apporter à deux familles. Les Psis mariés peuvent néanmoins développer une sorte de synergie qui en fait des partenaires redoutabes. Néanmoins, ils ne choisissent pas leur partenaire de vie en fonction de ce qu’ils ressentent, mais bien pour les qualités qu’il possède et les avantages que l’union peut apporter.

la vie de famille
Il n’existe pas, chez les Psis, de vie de famille à proprement parler. La progéniture Psi est conçue en éprouvette. On sélectionne les individus pour les qualités avantageuses qu’ils peuvent apporter pour la procréation d’un nouveau Psi. Des ententes sont souvent signées entre des familles des plus influentes afin de conçevoir des Psis dont les qualités sauront bénéficier à l’une ou à l’autre des familles.

Souvent, les Psis ne sont en contact qu’avec un parent qui finance et suit étroitement leur éducation et leur développement afin d’en faire des atouts de choix pour son intérêt professionnel et social. Le parent en question confie son rejeton à des éducateurs alors qu’il est en bas âge afin qu’il soit conditionné et éduqué. Pendant leur conditionnement, les Psis acquièrent des connaissances académiques, générales et culturelles. Ils apprennent aussi a maîtriser les facultés reliées à leur désignation.

la religion
Les Psis ne vénèrent plus de divinité depuis bien longtemps. Ils ne croient qu’en ce qui est tangible et scientifiquement prouvable. À la naissance, le prénom choisi par le tuteur est inscrit au registre des naissances et un dossier est créé afin de suivre l’évolution de l’individu. Les unions ne se font que par le biais de contrats notariés signés par les partis intéressés. À la mort de l’un d’entre eux, une autopsie est pratiquée, puis le corps est incinéré. On ne conserve pas d’urne et on ne pratique pas de rites funèbres puisque les Psis ne vivent pas de deuil.

LE PSINET
Bien qu’il soit connu des autres races, le PsiNet est concept complexe et mystérieux que seuls les Psis comprennent réellement.

Le PsiNet n’est nulle part, mais il est partout. Il n’existe pas physiquement pour les hommes et les Changelings, mais c’est une seconde dimension dans laquelle les Psis ont la capacité de s’immerger. Il pourrait être comparé à l’Internet accessible par les ordinateurs. C’est à la fois une base de données, un moyen de communication et d’échanges.

Pour les Psis qui peuvent le mirer de leurs yeux, le PsiNet est un espace sombre où l’esprit de chaque Psi est composé par une étoile qui brille plus ou moins intensément selon la puissance de l’individu. Il ressemble à une immense constellation qui brille de mille feux. Chaque Psi est donc relié à un autre par le net, chaque lien y est représenté par un fil plus ou moins résistant. La position de l’étoile dans la constallation varie en fonction de la position du Psi dans le monde réel.

Il est possible de communiquer avec un autre Psi par le biais du PsiNet peu importe sa position dans le monde physique. Cependant, il s’agit d’un mode de communication peu sécurisé, les messages pouvant être aisément interceptés par un autre Psi.

D’ailleurs, sans les boucliers mentaux que chacun des Psis érigent autour d’eux-même, il serait facile pour n’importe lequel d’entre eux de sonder les actions et les pensées de quiconque. C’est pourquoi dès leur plus jeune âge, les petits Psis sont entraînés à forger des boucliers mentaux qu’ils maintiennent constamment, réparant toute faille par crainte de voir leurs secrets exposés au monde.

Le PsiNet comporte également des surfaces sombres. Certaines personnes parviennent à s’y cacher à l’aide de boucliers mentaux particulièrement difficiles à percer. Il est également possible d’y masquer des données et des informations. C’est ce qui permet au conseil d’y tenir des réunions dans des salons très sécurisés où le commun des Psis n’a pas accès à ce qui s’y échange.

Le PsiNet est indispensable aux Psis. C’est cette connexion qui existe entre eux qui leur permet d’obtenir l’énergie vitale nécessaire à leur survie. Il est impossible pour un Psi de se détacher du PsiNet. Sans l’afflux d’énergie provenant des esprits des leurs, les Psis meurent dans d’atroces souffrances au bout de quelques minutes seulement.

LES DÉSIGNATIONS
Tous les Psis possèdent un pouvoir télépathique inné qui les relie au PsiNet dès leur naissance. Ce pouvoir est complété par d’autres capacités qui sont désignées sur une échelle allant de 1 à 9,9. Bien que cela soit plutôt rare, il est possible qu’un possède plusieurs capacités à des niveaux différents. Les pouvoirs et les capacités n’évoluent pas au cours de la vie du Psi ; chaque individu naît avec une designation et un niveau qui resteront les mêmes jusqu’à sa mort.

Il existe une caste supérieure de Psis qui possèdent un pouvoir dépassant le dernier degré de l’échelle. Ces Psis dont le niveau est inclassable sont communément appelés Cardinaux. Ils sont caractérisés par la brillance de leur étoile sur le PsiNet et pas leurs prunelles sombres où se reflètent des milliers d’étoiles. Ces Psis restent relativement rares, et la plupart d’entre eux se placent haut dans les échelons du pouvoir.

Les désignations connues sont les suivantes :
C-Psis → clairvoyance
E-Psis → empathie
J-Psis → justice
M-Psis → médical
P-Psis → clairvoyance au passé
Ps-Psis → psychométrie
Tp-Psis → télépathie
Tk-Psis → télékinésie
Tk-Cell → téléportation
Tk-V → …
X-Psis → élémentaires
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum